Palmarès des jeux floraux 2014 – 2015

 POÉSIE

 

Prix Jean-Boulan (thème imposé en vers classiques ou libres : L’art ne fait que des vers, le cœur seul est poète (André Chénier – Élégies).

1er prix : Jo Cassen pour « A l’enfant qui s’égare »

2ème prix : Dominique Simonet pour « Le plaisir le plus délicat »

Accessit : Guy Le Huludut pour « Simplement la vie »

Mention : Lucien Picot pour « La raie au milieu »

Prix André Lemoyne (sonnet régulier)

1er prix : Guy Le Huludut pour « Vie éternelle ? »

2ème prix : Franck Pomares pour « Un mendiant dans la mégalopole »

Accessit : Dominique Simonet pour « Eldorado », Jo Cassen pour « Derrière les barbelés »

Mention : Cécile Négret pour « La pluie battante », Hélène Péleran pour « La liberté des félins »

Prix Henri Mériot (poèmes classiques, sujet libre)

1er prix : Suzanne Alvarez pour « Automne »

2ème prix : Dominique Simonet pour « La cité perdue et retrouvée », Lucien Picot pour « Symboles »

Accessit : Franck Pomares pour « Quêtes spatiales », Guy Le Huludut pour « Désir d’oeuvre », Jo Cassen pour « Vue de mon beffroi », Colette Nadaud pour « Les roses

Mention : Cécile Négret pour « Jalousie », Hélène Péleran pour « Au large de mes rêves »

 

Prix Noël Santon (poèmes en vers libres ou néo-classiques, sujet libre)

1er prix : Sophie Lacaze pour « Les chemins de l’amour », Pierrette Manoussis pour « Si un jour … »

2ème prix :   Didier Wolff pour « Avenir à venir », Marie-Jeanne Carl pour « Le nez », Jean-Pierre Michel pour « Les mots bleus »

Accessit : Dominique Simonet pour « Le bonheur d’écrire », Cécile Négret pour « A ma petite », Lucien Picot pour « Moi et toi », Suzanne Alvarez pour « Soupirs », Martine Van Cauter pour « Violence »

Mention : Jo Cassen pour « Petit d’homme », Josette Béchemilh pour « Souvenirs », Hélène Péleran pour « Le soldat », Guy Le Huludut pour « Carpe diem »

 

PROSE

Prix Henri Montarras (contes, récits et nouvelles)

1er prix : Cécile Négret pour « La chasse aux cagouilles », Suzanne Alvarez pour « Les gens sont malhonnêtes »

2ème prix : Sophie Lacaze pour « Pour être heureux, crache ton feu »

Accessit : Pierrette Manoussis pour « La branche de lilas », Marie-Jeanne Carl pour « Un soir de nostalgie »

 

Prix Lucile Girrebeuk

1er prix : Pierrette Manoussis pour « Hymne aux étoiles »

2ème prix : Josette Bechemilh pour « L’émigrée a un nom « 

Prix Gaston Bertier (Paroles mises sur des airs connus)

1er prix : Guy Le Huludut pour « Qui pourrait faire quoi »

 

PRIX DES JEUNES

Tous les jeunes qui ont concouru sont élèves au collège « Les lavandières » à Bizanos (64) sous la direction de Sophie Lacaze.

1er prix : Collège Les lavandières à Bizanos « Rédaction faite en classe » (classe de troisième)

2ème prix : Manon Poyo (12 ans) pour « Le terrible accident »

Accessit : Camille Belin (12 ans) pour « La porte magique », Éva Massanes (12 ans) pour « Soldat de plomb

Mention : Éva Bara (11 ans) pour « Le mystère du miroir », Luc Salles (12 ans) pour « L’eau », Alix Pucheu (11 ans) pour « Hugues de Watteau », Carla Rupp (11 ans) pour « L’oiseau », Alexis Casarre (11 ans) pour « Le malheureux étranger »

Palmarès des jeux floraux 2013 – 2014

 

 

Le Jury a constaté, en général, l’expression d’une pensée introvertie dans la plupart des textes présentès pour les Prix Jean BOULAN, Noël SANTON, Gaston BERTIER et GOULEBENÉZE.

La même tendance se retrouve dans les Sonnets du Prix André LEMOYNE, mais leurs auteurs, sauf dans quelques cas, ont été prisonniers du respect de la forme au détriment de l’expression poétique.

Quant aux écrits des PRIX  GIREUBEUK et MONTARRAS, ils témoignent mieux  de l’attention portée par leurs auteurs aux réalités du monde.

Enfin, un bravo, encore, aux jeunes du collège de Bizanos, présentés par Sophie LACAZE, qui ne manquent ni d’audace, ni d’esprit, ni de qualité d’expression.

 

 

 POÉSIE

Prix Jean-Boulan (thème imposé en vers classiques ou libres : L’art ne fait que des vers, le cœur seul est poète (André Chénier – Élégies).

1er prix : Lucien Picot pour « Le poète » et Guy Le Huludut pour « Hip hip hip ! Hourra ! »

2ème prix : Cécile Négret pour « L’écrit du cœur »

Accessit : Dominique Simonet pour « Le cœur seul est poète »

Mention : Lucien Van Meer pour « Les dernières paroles d’Arthur »

 

Prix André Lemoyne (sonnet régulier)

1er prix : Lucien Van Meer pour « La mort dans l’âme »

2ème prix : Guy Le Huludut pour « Elle passionnément Elle »

Accessit : Dominique Dao Huu Bao  pour « La fermière » et Dominique Simonet pour « Mouvement perpétuel »

Mention : Maurice Broussy pour « Une flamme qui danse », Cécile Négret pour « L’homme poison »

 

 

Prix Henri Mériot (poèmes classiques, sujet libre)

1er prix : Maurice Broussy pour « S’il est un paradis » et Dominique Simonet pour « Éternel amour »

2ème prix :  Cécile Négret pour « L’ennemi intime », Guy Le Huludut pour « Belle et bonne fortune » et Lucien Picot dans « Renouveau »

Accessit : Claudette Nadaud pour « Magie des volcans », et Lucien Van Meer pour « Vent de révolte »

 

 

Prix Noël Santon (poèmes en vers libres ou néo-classiques, sujet libre)

1er prix : Marie-Jeanne Bertrand pour « Pourquoi es-tu parti ? »

2ème prix :   Cécile Négret pour « Cerisiers du Japon »

Accessit : Lucien Picot pour « Le rêve », Dominique Dao Huu Bao pour « Allez », Sophie Lacaze pour « Pénélope » et Lucien Van Meer pour  « On ferme »

Mention : Guy Le Huludut pour « Le monde irrémissible », et Dominique Simonet pour « Éclats poétiques »

 

PROSE

Prix Henri Montarras (contes, récits et nouvelles)

1er prix : Marie-Jeanne Bertrand pour « La gloire et l’oubli »

2ème prix : Anne Archer pour « Le chrysanthème bleu » et Sophie Lacaze pour « Mémoire d’un grain de sable »

Accessit : Lucien Van Meer pour « Profession : paresseux »

 

Prix Lucile Girrebeuk

1er prix : Dominique Dao Huu Bao pour « Les paludiers de Guérande ».

 

Prix Gaston Bertier (Paroles mises sur des airs connus)

1er prix : Guy Le Huludut pour « L’hymne de France »

 

Prix Goulebenéze (patois saintongeais)

1er prix : Guy Chartier dit Jhustine pour « La bisse et le bucheron »

 

PRIX DES JEUNES

1er prix : Camille Rozières pour « Mon voyage dans le pays des fées »

2ème prix : Gwennolé Le Falher pour « La mer », et Nabil Fetouchi pour « Tu es ma rose »

Accessit : Mathilde Herrbrecht pour « Le robot », Célia Etchevarria pour « La marquise et le gigantesque », Audrey Lahitte pour « Poème d’amour », et Adrien Wilhelm pour « Amour éternel

 

Palmarès des jeux floraux 2012 – 2013

 

Les membres du jury ayant eu à décider pour les Prix « Contes et Nouvelles », « Poèmes régionalistes », « Patois », « Paroles sur musique » et « Scenario » ont découvert des oeuvres de grande qualité humaine. Par contre les textes proposés pour  « la Fête », les « Classiques » et « en vers libres » et les « Sonnets » ont parfois manqué d’originalité et d’éclat.

Il n’en reste pas moins que dans l’ensemble, la « cuvée 2013 » est apparue  de bonne qualité et fait honneur aux candidats tant en poésie qu’en prose.

Une mention particulière pour les élèves du collège « Les lavandières » à Bizanos (64320) et à leur professeur Sophie Lacaze qui, pour la deuxième année consécutive, a su mobiliser ses jeunes pour qu’ils participent à notre concours.

 

 POÉSIE

Prix Jean-Boulan (thème imposé en vers classiques ou libres : «La fête»).

1er prix : René Marmet pour « La fête ».

2ème prix: Guy Le Huludut pour « Le cœur en fête » et Cécile Négret pour « Le nouvel an chinois ».

Accessit : Lucien Picot pour « « Le gant »,  Marie-Claire Galloyer pour « La reine de la fête » et « La fête était finie », Lucien Van Meer pour « Ça va être ta fête » et pour « Les souvenirs ».

Mention : Tino Morazin pour « Récréation »,  Jean Pouvreau pour « La fête au village », Claudette Nadaud pour « A Malte c’est la fête », Bernard Baraud pour « C’est la fête au village » et « A la fête printanière », Geneviève Baraud pour « Fête des autrefois ».

 

Prix André Lemoyne (sonnet régulier)

1er prix : Cécile Négret pour « Douces nuits »

2ème prix : Bernard Baraud pour «Sur la route de la prison » et Lucien Van Meer pour « Les pleins pouvoirs ».

Accessit : Dominique Dao Huu Bao  pour « L’altesse Loire », Maurice Broussy pour « Terre des félibriges », Dominique Simonet pour « Avenir » et Marie-Claude Galloyrer pour « Jehanne de Domrémy ».

Mention : Tino Morazin pour « Riposte », Guy Le Huludut pour « Ma toute belle », et Lucien Picot pour « Ennui ».

 

 

Prix Henri Mériot (poèmes classiques, sujet libre)

1er prix ex aequo : Dominique Simonet pour « Mon père » et Lucien Picot pour « Refuser de souffrir c’est refuser d’aimer ».

2ème prix ex aequo :   Lucien Van Meer pour « Toute la Flandre ».et Tino Morazin pour « Nourricière ondée ».

Accessit : Claudette Nadaud pour « Lucien », Marie-Claude Galloyer pour « Le rêve du vieux Bourri »,

 

Prix Noël Santon (poèmes en vers libres ou néo-classiques, sujet libre)

1er prix : Cécile Négret pour « Les yeux de mon père »

2ème prix ex aequo : Guy Le Huludut pour « Les chemins singuliers » et Jean-Claude Cassen pour « Matin de rose ».

 

PROSE

 

Prix Henri Montarras (contes, récits et nouvelles)

1er prix : Dominique Dao Huu Bao pour « La lettre du jour » ».

2ème prix : Geneviève Baraud pour « Joyeux luron et belle lurette ».

 

Prix Lucile Girrebeuk

1er prix : Dominique Dao Huu Bao pour « L’estuaire ».

2ème prix : Guy Le Huludut pour « Ce pays de Bretagne ».

 

Prix Gaston Bertier (Paroles mises sur des airs connus)

1er prix : Guy Le Huludut pour « Merci pour le pardon » sur la musique de « La prière » de Georges Brassens.

 

Prix Goulebenéze (patois saintongeais)

1er prix ex aequo : Jacques Messina pour « La Jhavasse » (Odette Comandon), et.Guy Chartier pour « Ma mémé ».

 

Prix Émile Couzinet

1er prix : Philippe Caillat pour « Au bonheur des dames ».

 

PRIX DES JEUNES

1er prix : Adrien Calas pour « Rédaction sur le Frédagor ».

2ème prix : Julie Lagrue et Morgane Ténési pour « La légende de Scarapténa ».

Accessit : Sarah Mondeilh  pour « Le dralouga », Emma Froment pour « « La poidocaille », Roxane Jammet pour « Le bluco-lipi », Lise Miqueu pour « Le pélicroco », Daphné Colombani pour « « La guerre de Ligrilougalion », Xabi Irazoqui pour « Les mentropies », Ilona Rivière pour « La césamure ».

 

 

 

Palmarès des jeux floraux 2011 – 2012

Les jeux floraux se dérouleront le dimanche 14 octobre 2012, à partir de 10 heures, au Restaurant « La vieille forge », 7 RN 137, 17810 Saint Georges des Coteaux. Que ceux qui souhaitent y participper nous contactent, nous leur donnerons tous les renseignements nécessaires.

 POÉSIE

Prix Jean-Boulan (thème imposé en vers classiques ou libres : «Lorsque l’enfant paraît »).

1er prix : Geneviève BARAUD pour « L’enfant qu’on ne regarde pas ».

2ème prix: Tino MORAZIN pour « Naissance », et  Christian BLED pour « Les écoliers ».

Accessit : Guy LE HULUDUT pour « Mon enfant  mon amour »,  Dominique SIMONET pour « Lorsque l’enfant paraît ».

Mention : Lucien PICOT pour « L’ordinateur et l’enfant », et Bernard BARAUD pour « L’enfant au cerf-volant ».

Prix André Lemoyne (sonnet régulier)

1er prix : Dominique SIMONET pour « Les rois d’éternité ».

2ème prix : Bernard BARAUD pour « A la recherche du temps à venir » et  Suzanne ALVAREZ pour « Renouveau ».

Accessit : Maurice BROUSSY pour « Sur la grève le soir ».

Mention : Tino MORAZIN pour « L’exemple », Guy LE HULUDUT pour « Saint Trop et autres lieux », et Christian BLED pour « Saint Mathieu ».

Prix Henri Mériot (poèmes classiques, sujet libre)

1er prix : Lucien PICOT pour « Les lunettes de soleil » et  Dominique SIMONET pour « Errance de la mémoire ».

2ème prix : Suzanne ALVAREZ pour « Le héron cendré ».

Accessit : Guy LE HULUDUT pour « Géniteur », Maurice BROUSSY pour « Hymne à la nature », Tino MORAZIN pour « Marine » et Christian BLED pour « Un grain sur Goury ».

Mention : Bernard BARAUD pour « Mon petit bourg ».

Prix Noël Santon (poèmes en vers libres ou néo-classiques, sujet libre)

1er prix : Jean POUVREAU pour « Le marais charentais ».

2ème prix : Bernard BARAUD pour « L’ann Bihoué » et  Sophie LACAZE pour « Lettre d’un soldat à sa mère ».

Accessit : Christian BLED pour « Chanson des amants », Lucien PICOT pour « A mon alter ego », Dominique SIMONET pour « La nature et l’homme » et Guy LE HULUDUT pour « Des portes à déclore ».

Mention : Marie-Jeanne BERTRAND pour « Brève chanson de geste » et Tino MORAZIN pour « Don Juan »


PROSE

Prix Henry Montarras (contes, récits et nouvelles)

1er prix : Dominique SIMONET pour « Comme un parfum de rose ».

2ème prix : Guy LE HULUDUT pour « Le silence en partage »

Accessit : Marie-Jeanne BERTRAND pour « Mon rêve m’appartient », Suzanne ALVAREZ pour « Le clin d’œil du bourreau », Sophie LACAZE pour « Le rêve anglais », Bernard LHOSTIS pour « La colère » et Geneviève BARAUD pour « Les korrigans de Pen-Be ».

Mention : Sylvain FORTIER pour « La force des aliments » et Claudie GUILLON pour « Angelina ».

Prix Lucile Girrebeuk (roman)

 1er prix : Michel MÉTREAU pour « Tristan et Yseult ».

Prix Gaston Bertier (Paroles mises sur des airs connus)

1er prix : Guy LE HULUDUT pour « Mon amour de femme ».

Prix Goulebenéze (patois saintongeais)

1er prix : Jacques MESSINA pour « La laithière et le pot au lait ».

2ème prix : Guy CHARTIER pour « Thieu matin d’ printamps ».

Mention : Monette FOUCAUD pour « L’ dimanche jh’allions danser ».

Prix Émile Couzinet

1er prix : Guy LE HULUDUT pour « Les dangers du foot ».

 

PRIX DES JEUNES

1er prix : Lucas BLOHORN pour « A la conquête de l’univers ».

 

La Saintonge littéraire

La Société des lettres de Saintonge et d’Aunis et la Saintonge littéraire sont deux associations dont les buts sont similaires. Elles ont donc décidé de créer un partenariat. Le Docteur Dubois, président de la Saintonge littéraire, nous a adressé une présentation de son association.

Fondée en 1975 par Jacques Lamare, la Saintonge littéraire fut, à ses débuts, une association qui avait pour objet de publier des écrits de culture régionale à compte d’auteur. Chaque ouvrage comportait plusieurs articles dont l’auteur s’engageait à acquérir au prix de l’édition le nombre d’exemplaires correspondant au nombre de pages de son texte, libre à lui de les vendre comme il l’entendait. Comme le prix de vente était nettement supérieur au prix de l’impression l’auteur arrivait, le plus souvent, à retrouver, dans sa vente, sa mise. 

En 1986 Jacques Lamare, pour des raisons de santé, céda sa place de président à Georges Bonniot, vice-président de l’Académie de Saintonge, qui fit de cette association informelle une association relevant de la loi de 1901, avec pour objet de favoriser le développement culturel et, en particulier littéraire, de la Saintonge et de ses provinces voisines d’Aunis et d’Angoumois. Pour répondre à cet objet il décida la publication d’un bulletin trimestriel auquel fut donné le nom de l’association. Chaque numéro comprend un article intitulé « Sites, événements portraits » qui relate un événement ou un personnage qui a marqué l’histoire de ces provinces ; une nouvelle et un poème écrit par un auteur régional ; une rubrique intitulée « « Arts, lettres, spectacles » qui expose la vie d’une activité à intérêt culturel régional et un autre « Si nous lisions » qui analyse un livre ou un article récemment paru traitant également d’un sujet intéressant la région. A l’occasion y sont signalées des informations ayant un intérêt équivalent. 

En 1988 la présidence passa au docteur Jean-Claude Dubois qui maintint la publication de la revue dont vient de paraître le numéro 92 et qui, pour conforter le rayonnement culturel de l’association, créa quatre prix littéraires, soit un prix de nouvelle, un prix de nouvelle policière, et deux prix de poésie dont un de poésie classique et un de poésie libre qui sont remis aux lauréats au cours d’une séance solennelle ouverte au public qui a lieu durant le mois de juin. Au cours de cette séance est présenté le numéro de printemps de la revue qui, depuis quelques années, est un numéro spécial consacré à un thème particulier intéressant la culture régionale passée ou actuelle. Cette séance est présidée par un invité d’honneur connu pour sa compétence sur le thème du numéro spécial de la revue. 

Cet exposé sur l’action de la Saintonge littéraire explique que celle-ci a conscience de l’intérêt de ce partenariat avec la Société des lettres de Saintonge et Aunis qui poursuit, par des moyens différents, un objet similaire chacune de ces deux associations étant apte à bénéficier, par ce partenariat, d’un accroissement sensible du rayonnement de son activité. 

 

12345



cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...